Pose de la première pierre du RCU de Maubeuge

Le Syndicat Mixte de l’Arrondissement d’Avesne (SMIAA), la ville de Maubeuge et Dalkia ont signé une convention pour mettre sur pied un vaste réseau de chaleur urbain. Pierre angulaire de ce projet structurant qui incarne l’économie circulaire à l’œuvre dans la région : le centre de valorisation énergétique (CVE) exploité par Dalkia Wastenergy qui fournira 80 % de la chaleur.

Pose premiere pierre Maubeuge (1)

C’est un projet structurant pour l’Avesnois qui devrait délivrer son premier mégawattheure dès janvier 2020. Le nouveau réseau de chaleur, long de 12,7 km alimentera des bâtiments publics (hôpital, écoles, lycées, parc zoologique…) et privés, ainsi que des logements collectifs.

 

Deux sources de chaleur complémentaires

Le dispositif arrêté par les trois parties prévoit d’injecter dans le réseau deux sources de chaleur :

  • Le CVE, une fois raccordé, apportera a minima 70 % des besoins du réseau. Une énergie de récupération issue du traitement des déchets, qui transitera par un échangeur avant d’être injectée sous forme d’eau chaude.
  • Une nouvelle chaufferie gaz, exploitée par Dalkia, constitue une source d’apport et de secours (si besoin important – pic de froid –, arrêt de maintenance du CVE…).

À terme, d’ici 2022, le réseau couvrira les besoins de plus de 70 infrastructures, soit 48,8 gigawatts par heure.

 

Dalkia Wastenergy prépare les travaux du CVE 

Dalkia Wastenergy, qui exploite le CVE depuis 2013, est chargé des travaux pour assurer la production de chaleur. « Cette année, nous allons mettre en place les deux échangeurs. Ils récupèrent la chaleur produite sous forme de vapeur par l’usine pour chauffer ensuite le réseau d’eau de Dalkia », explique Lola Poiret, chef de projet, « les travaux vont prendre quelques mois. Nous gèrerons en parallèle la sécurité et tous les impacts sur le site que comportent ces phases de chantier. Avec un impératif : assurer la continuité du traitement des déchets ».

Usine Maubeuge